A BIRD FLEW INTO THE MIRROR

Ce titre vient d’une phrase notée sur un constat d’accident après qu’un oiseau est venu s’encastrer dans le rétroviseur de ma voiture de location en Australie.
Phrase liée donc à un accident un peu absurde mais qui est resté comme un fait notable et qui, par sa sonorité et ses différents degrés d’évocation, a retenu mon attention au point de devenir le titre de mon blog et de cette série de photos évolutive qui en est issue.

Le principe est de réaliser régulièrement des images, non préméditées, prises au hasard des situations et des rencontres (principe qui évoque le côté «accidentel» de la série) puis de les mettre en résonance avec d’autres images, issues d’autres situations, et de créer ainsi des scènes imaginaires, des intrigues composées d’éléments éparses (principe qui fait référence au passage du réel à l’imaginaire évoqué dans le titre par l’oiseau qui traverse le miroir).
Ces images issues de situations plutôt banales créent une atmosphère plus inquiétante ou intrigante une fois assemblées.